11 - Interview - 18/12/2008

Gilchrist Olympio : « Jamais je n’abandonnerai » le combat politique

En dépit d'un attentat en 1992 dirigé contre lui qui l'a cloué à l'hôpital plus d'un an, malgré l'assassinat de son père Sylvanus Olympio, premier président du Togo, l'opposant Gilchrist Olympio n'a pas de ressentiment. Bien au contraire, depuis plus de vingt ans, il se bat pour que son pays, (...)  [suite de l'article]
12 - Interview - 26/10/2007

Gilchrist Olympio : « Faure n’a pas tenu parole »

Présent dans la capitale burkinabè depuis le 23 octobre dernier, où il a rencontré par deux fois Blaise Compaoré, le chef de l'Etat et facilitateur du dialogue intertogolais, Gilchrist Olympio, président de l'Union des forces du changement (UFC), nous a reçu hier 25 octobre sur le coup de 9h 30 (...)  [suite de l'article]
13 - Interview - 26/10/2007

Jean-Pierre Fabre, secrétaire général de l’UFC : "Si on reprend le décompte... nous aurons la majorité"

L'Union des forces du changement (UFC) de Gilchrist Olympio n'est pas contente du décompte des voix du scrutin législatif du dimanche 14 octobre dernier au Togo. Jean-Pierre Fabre, son "bouillant" secrétaire général a donné la position de son parti dans cette interview réalisée le 17 octobre, (...)  [suite de l'article]
14 - Jean-Pierre Fabre, SG de l’UFC - 13/08/2007

« Les prochaines législatives peuvent ... être une étape vers le règlement juste et durable de la crise togolaise à condition que la volonté politique d’organiser des élections libres et transparentes existe réellement. »

Le Togo est de plain pied dans le processus qui devra aboutir aux législatives d'ici à octobre prochain. Un processus diversement apprécié par les partis politiques et les associations de la société civile. Dans une interview qu'il a accordée à la rédaction de Forum de la Semaine, Jean-Pierre (...)  [suite de l'article]
15 - Impunité - 12/08/2007

Entretien entre le vice président de la Fédération UFC-Tchaoudjo et Infos-Togo.

Les victimes de l'élection présidentielle du 24 Avril 2005 ne sont toujours pas dédommagées. Tout le monde se souvient des élections présidentielles du 24 Avril 2005 qui ont été émaillées par une violence sans précédent sur la terre de nos aïeux... Les reporters d'Infos-Togo avaient à l'époque (...)  [suite de l'article]
16 - Jean-Pierre Fabre - 10/04/2007

N’ayons pas peur de ceux qui veulent tuer l’aspiration profonde du Peuple togolais au changement.

Nos populations qui ont du mal à vivre de leur travail, et dont plus de 60 % vivent en dessous du seuil de la pauvreté, attendent des prochaines législatives, une sortie de crise... Nous allons à ces élections avec un projet de société en rupture totale avec les pratiques de plus de quatre (...)  [suite de l'article]
17 - Jean-Pierre Fabre - 04/01/2007

La méthode de recensement soutenue par le RPT laisse largement la place à la fraude

« J'ai entendu M. Faure Gnassingbé lundi dernier à l'issue du Congrès du RPT dire que nous formulons des exigences fantaisistes. Le souvenir des centaines de cadavres sur lesquels l'armée a marché pour l'installer dans le fauteuil présidentiel, devrait l'empêcher de s'adonner à ce genre de (...)  [suite de l'article]
18 - Interview - 26/03/2006

Elliott Ohin : "S’il y a une analogie entre l’ANC et l’UFC, c’est celle de la promotion de l’unité nationale"

"Si la démocratie est l'expression populaire et si l'UFC est populaire comme vous l'affirmez alors l'UFC en tant que parti populaire peut gagner les élections démocratiques. Voila d'ailleurs pourquoi le RPT n'a jamais voulu organiser des élections démocratiques au Togo parce que le RPT n'est (...)  [suite de l'article]
19 - Interview - 24/03/2006

Jean-Pierre Fabre : « les togolais comprennent notre position. Et c’est cela l’essentiel »

« L'exigence de l'UFC de voir évoquer les vrais problèmes n'est dirigée contre personne. Elle est inspirée par la seule préoccupation d'éviter que cette rencontre ne soit encore un rendez-vous manqué (...) Je reste convaincu que parce qu'elle est juste, notre cause finira par triompher (...)  [suite de l'article]
20 - Jean-Pierre Fabre - 07/03/2006

"Pas de dialogue sans médiateur, pas d’élections sans réforme de l’armée !"

Jean-Pierre Fabre : "C'est se tromper aujourd'hui que de parler d'élections législatives comme élément déterminant de sortie de crise. Si un parti se présente aujourd'hui aux élections sans que la question de l'insécurité des populations en période électorale soit réglée, il servira simplement (...)  [suite de l'article]
Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50

Lire aussi

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
18 décembre 2017
Lomé °C (à 0h)