politique

Fin de campagne à Aflao Wonyomé pour l’UFC dans la liesse

par Yelian le 18 décembre 2018, publié sur ufctogo.com

Clap de fin pour la campagne électorale qui précède le scrutin du jeudi 20 décembre. Durant deux semaines, les 890 candidats à cette élection repartis de 30 circonscriptions électorale ont sillonné les monts et les vallées pour séduire l’électorat. A l’Union des forces de changement (UFC), le parti de Gilchrist Olympio, on a choisi l’Ecole primaire publique d’Aflao Wonyomé pour le dernier meeting de cette campagne.

 

C’est dans une ambiance festive, bon enfant que l’UFC a terminé sa campagne électorale dans le grand Lomé. Le parti positionne une liste de 20 candidats.

Au cours du meeting qui a sanctionné cette campagne, tous les intervenants ont convié l’assistance a voté la liste UFC pour permettre à ce parti de réaliser l’alternance pacifique au Togo. Ce à quoi l’assistance a répondu favorablement.

Cette mobilisation a réjoui Isaac TIAKPE, le conseiller du président de l’UFC qui visiblement très heureux a déclaré : « Nous ne sommes pas une coquille vide. C’est un début pour remettre le parti en ordre de bataille pour être à la fois, si nous sommes à l’assemblée une force de proposition parce que les attentes de nos concitoyens sont nombreuses ».

S’agissant de la participation du parti du « Détia » à ce scrutin alors que ces anciens camarades de la C14 appelle au boycott, le conseiller du président de l’UFC explique qu’ils ont été cohérents avec la position qu’ils ont manifesté dès le début qui est de participer à ce scrutin parce qu’il a été demandé par les chefs d’Etat.

Abordant l’aspect de l’exclusivité qui se pose à ce scrutin TIAKPE dira que « ceux qui ne veulent pas participer à ce scrutin l’ont délibérément choisi et à ce que je sache quand ils ont rencontré la fois le président Nana-Addo il leur a signifié la nécessité d’aller à ce scrutin ».

Présente dans 21 circonscriptions, l’UFC espère avoir au moins 20 députés ou alors gagner pour être la première force politique du pays. Nous sommes un parti d’opposition, nous sommes en quête du pouvoir. Notre motivation, elle est de long terme, il ne s’agit pas de construire une société apaisée et tolérante en deux ans, mais je vous assure elle est de 10 ans. Faire en sorte qu’au terme les populations sentent qu’il y a une forte alternative crédible qui permet la réconciliation, l’alternance sans violence et la prospérité pour nos concitoyens », relativise tout de même TIAKPE.
L’UFC est présente au sein de cette législature par deux députés.

Notons que la campagne qui prend fin ce mardi à 23h 59 a été endeuillée par la mort de 4 personnes dont 1 mineur de 12 ans tué à bout portant.

En prélude à ce scrutin, les forces de défense et de sécurité, conformément à l’article 117 du code électoral ont voté par anticipation ce mardi.

Un peu plus de 3 millions d’électeurs sont appelés aux urnes ce jeudi.

Source : togoscoop

 

© Copyright Yelian

Articles suivants

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
19 mai 2019
Lomé 31°C (à 15h)