Art contemporain africain

Paul Ahyi, le créateur du drapeau national togolais

par Francis Agbétoho , le 8 janvier 2010, publié sur ufctogo.com

 

Au-delà de ses potentialités d’artiste à dimension internationale, il était aussi le concepteur du drapeau national du Togo. A la fois, peintre, sculpteur, enseignant d’art plastique, architecte d’intérieur, écrivain, Paul Ahyi s’est éteint à son domicile dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 janvier 2010 à Lomé. Récemment promu « Artiste de l’Unesco pour la paix » il allait souffler ses quatre vingt bougies.

Beaucoup ne le savent pas ! Pourquoi ne pas profiter de l’aubaine pour lui rendre et en même temps à des compatriotes qui, dans l’ombre sans tambours ni trompettes, ont œuvré de toutes leurs forces, à la gestation du Togo, le corridor en partage par une multitude d’ethnies. Le drapeau togolais tel qu’il est connu ayant été conçu par le peintre Paul Ahyi.

Un peu d’histoire pour dire que la Commission consultative pour l’étude des projets d’emblèmes et hymne nationaux du Togo présidée à l’époque par feu Dr Rudolph Comlan Trénou avait décerné le prix de l’emblème national à Paul Ahyi et au nommé Johnson Jean. Et c’est par décision N° 31 /MF/ FE du 13 février 1960 du Ministre des Finances ( Hospice Omoru Dominique Coco ), une prime de 25 000 francs CFA avait été accordée aux deux auteurs sus-cités. Pour leur part, Alex Casimir Dosseh- Anryon et F. Gonyuie, auteurs de « Terre de nos aïeux » et de « Marche républicaine » reçurent respectivement 50 000 francs CFA. A préciser que les textes et la prosodie sont réalisés avec la collaboration poétique de Mgr Robert Casimir Dosseh- Anyron, ancien Archevêque de Lomé.
Redécouvrons le symbolisme de notre emblème national 

Le drapeau national du Togo est composé de cinq bandes horizontales égales : trois vertes en haut, au centre et en bas. Les deux jaunes intercalés et d’une étoile blanche dans un canton jaune. Conçu et dessiné par Paul Ahyi, il est sans nul doute inspiré du drapeau libérien.

Les trois couleurs ; jaune, rouge et vert sont celles du panafricanisme. Les bandes jaune représentent à la fois les ressources du sous-sol et marquent aussi notre maturité à faire face à un destin commun. Les vertes constituent la forêt et l’agriculture qui est l’élément propulseur de notre économie, mais aussi l’espérance. Le rouge évoque le sang versé par les martyrs de l’indépendance et tous les compatriotes morts pour la démocratie et l’Etat de droit alors que l’étoile blanche est comme un peu partout sur le continent africain le symbole de la paix, la lumière et l’intelligence. Ces sentiments ; ces idéaux se trouvent exaltés dans l’hymne national « Terre de nos aïeux » et résumés dans la devise « Travail-Liberté- Patrie »

Le parcours de l’architecte et peintre Paul Ahyi mérite d’être connu et diffusé au profit des générations présentes et futures. Artiste polyvalent, diplômé de l’Ecole nationale des Beaux- Arts de Paris et enseignant d’arts plastiques, ses œuvres picturales et sculpturales sont connues à travers le continent africain et un peu partout dans le monde. Le père du drapeau togolais a exposé notamment en Afrique de l’Ouest, au siège de l’Onu à New-York, en Corée, au Japon, au Vatican… Toute une œuvre qui véhicule un message de paix et de mutuelle compréhension entre les peuples.
Le peuple togolais le pleurera aussi longtemps comme Alex Casimir Etsri Dosseh-Anyron, l’auteur de l’hymne national « Terre de nos aïeux » décédé le 12 mars 2007 à Lomé à l’âge de 87 ans. Il n’y a pas que les politiques qui œuvrent à la construction d’un Etat. L’anonyme balayeur de rue ou le vendeur à la criée y contribuent également. Quant à Paul Ahyi, Alex Casimir Etsri Dosseh-Anyron, le peuple togolais leur sera à tout jamais reconnaissant.

Francis Agbetoho

 

© Copyright Francis Agbétoho

Articles précédents

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
22 juillet 2017
Lomé 26°C (à 02h)