UFC Togo Imprimer l'article
Imprimer
Politique

Le désarroi de Jean-Pierre Fabre !

par UFCTOGO.COM , le 29 mai 2010

Ne nous voilons plus la face ! Il y a bel et bien problèmes à l’UFC : les ambitions démesurées de quelques uns, et un dysfonctionnement du parti.
Il faut que cessent ces outrances et que reviennent à la raison ceux qui s’illusionnent aujord’hui d’être investis d’une mission messianique, délivrer envers et contre tout, le peuple togolais.
Rappelons leur que l’hybris- ou démesure, était pour les Grecs de l’Antiquité la dérive d’un orgueil qui ne se retient plus- annonce fatalement la némésis.

Et ceux-ci ne peuvent être réglés que par un Congrès. Une instance à peine représentative de l’ensemble des composantes de l’UFC ne peut prétendre exclure un membre du parti, encore moins son Président fondateur, et dont le mandat a été unanimement renouvelé par le Congrès du Parti en juillet 2008.

Il y a de la fébrilité et du désarroi chez Jean-Pierre Fabre et ses quelques amis qui se prétendent dépositaires de l’autorité au sein de l’UFC. Le secrétaire général -non plus le Président élu- annonce des décisions qui n’engagent pas le Parti.

Certains prennent leur rêves pour des réalités. Si Jean-Pierre Fabre et ses amis étaient si assurés que cela d’être dans leur droit et sur le bon chemin, pourquoi ne pas vite convoquer un Congrès extraordinaire du Parti, et dans les bonnes formes.

Sinon, jusqu’à ce que cette instance se réunisse, Gilchrist Olympio demeure le Président national de l’UFC, et Jean-Pierre Fabre, le secrétaire général. Que chacun reste dans son rôle pour le bien et l’unité du parti.
Chaque chose à sa place !

A bon entendeur !!!
La Rédaction

© Copyright UFCTOGO.COM

La revue de presse de l'UFC. Retrouvez cet article à l'adresse :  http://www.ufctogo.com/article2382
Copyright © 1998-2022 UFCTOGO.COM - Droits de reproduction et de diffusion réservés. Usage strictement personnel.