UFC Togo Imprimer l'article
Imprimer
Elections locales

Enfin le Togo concrétise son projet sur la décentralisation par des élections locales.

par Diane MINLEKIB le 2 juillet 2019

Les Togolais ont élu dimanche 30 juin 2019 leurs conseillers municipaux pour la première fois depuis 32 ans. Au total, 3,4 millions d’électeurs ont choisi 1527 conseillers. Un scrutin de grands enjeux pour lesquels 24 partis politiques s’affrontent pour la première fois dans les locales.

C’était un rendez-vous historique en 32 ans depuis l’avènement de la démocratie multipartite que cette élection a eu lieu. 117 communes sont à pourvoir, 177 adjoints à élire. Les candidats viennent de toutes les couches sociales. Selon la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le taux de participation tournerait autour de 60 à 65%.
Cependant, signale la FOSE 2019, des incidents ont été enregistrés dans les localités de kotokloé dans le canton d’Asrama, (préfecture du HAHO), Kpotavé-avia dans la commune de VO 3 (préfecture de VO), l’EPP Baguida (préfecture de Golfe), Tchaloudè (préfecture de Blitta), et Cinkassé (préfecture de CINKASSE).
Chose à retenir, la CENI a reporté le vote dans l’Avé 2, Bassar 4 et l’Oti sud. Les électeurs des trois localités voteront à une date ultérieure.
Les résultats provisoires qui ne vont plus tarder, situeront notre opinion sur les tendances.

Pour les formations politiques, gagner plus de communes dans cette élection municipale, c’est avoir une main mise sur les collectivités.

© Copyright Diane MINLEKIB

La revue de presse de l'UFC. Retrouvez cet article à l'adresse :  http://www.ufctogo.com/article2932
Copyright © 1998-2019 UFCTOGO.COM - Droits de reproduction et de diffusion réservés. Usage strictement personnel.