Economie

Togolais viens, bâtissons la cité, acte I : le port de Lomé

par Pascal Kossivi ADJAMAGBO , le 11 juin 2013, publié sur ufctogo.com

Comment faire du port de Lomé la rampe de lancement du développement économique et industriel du Togo.

 

Les exemples des ports de Singapour, de Hong-Kong et de Dubaï prouvent si besoin était que le port d’un petit pays comme le Togo peut être la rampe de lancement de son développement économique et industriel, le moteur le plus puissant de son économie.

C’est cette intuition, connaturelle à son génie économique, qui a guidé le Père de l’Indépendance et de la Nation Togolaise à contourner diplomatiquement l’opposition du Président De Gaulle au financement français du port en eau profonde de Lomé et à aller chercher ce financement là où il était disponible. C’est cette intuition qui doit continuer à guider plus de 50 ans après son successeur à la présidence du Togo pour aller chercher là où il est disponible le financement nécessaire au développement ambitieux des activités du port de Lomé, conformément au premier engagement concernant les infrastructure de son programme électoral pour l’élection présidentiel de 2010, confirmé par la décision du conseil des ministres du Togo du 14 novembre 2012 visant à faire du Togo un « corridor de développement » sur recommandation du « Conseil Présidentiel pour l’Investissement du Togo », et rappelé dans le message du Nouvel An 2013 du Président de la République Togolaise.

JPEG - 13.6 ko

Compte tenu du marché fabuleux représenté par les consommateurs du Nigéria et de la Côte d’Ivoire, et qui est sans commune mesure avec le marché représenté par le Burkina, le Niger et le Mali, les atouts du port de Lomé constitués par sa particularité d’unique port en eau profonde de l’Afrique de l’Ouest et par sa « bonne gouvernance » à améliorer et à parfaire à tout prix, le développement des activités du port de Lomé encore plus ambitieux et beaucoup plus ambitieux que celui proposé par le « Conseil Présidentiel pour l’Investissement du Togo » consiste à confier sans tarder au prochain Premier Ministre togolais issu des prochaines élections législatives la mission prioritaire d’étudier et de préparer la construction dans les meilleurs délais les axes de chemin de fer et d’autoroute Lagos-Accra-Lomé-Cotonou-Lagos, devant précéder l’étude et la construction du chemin de fer et de l’autoroute Lomé-Burkina-Mali-Niger, avec l’ambition de faire du port de Lomé le port principal du Nigéria, de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Benin, avant d’en faire le port principal du Burkina, du Niger et du Mali, avec les effets induits extraordinaires sur les activités industrielles de la Zone Franche togolaise et sur les activités bancaires de la Capitale togolaise, après les effets induits sur l’emploi comparables à ceux de la célèbre politique des grands travaux du « New Deal » du Président américain Franklin Roosevelt.

JPEG - 37.5 ko

Pour contribuer efficacement à honorer l’engagement électoral rappelé du Président de la République togolaise et à achever en beauté son second mandat présidentiel, cette mission prioritaire du prochain Premier Ministre togolais devrait également et naturellement comporter l’objectif de commencer « les grands travaux » du « New Deal » du Chef de l’Etat togolais avant la fin de son mandat en cours, conformément à un autre de ses engagements électoraux de 2015 concernant « la formation et l’emploi des jeunes » et promettant de « favoriser et de grands travaux à haute intensité de main d’œuvre pouvant créer au moins 10 000 emplois par ans dans le pays ».

 

© Copyright Pascal Kossivi ADJAMAGBO

Ingénieur de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées de Paris
Docteur d’Etat en Mathématiques et Agrégé de Mathématiques Professeur à l’Université Paris 6
Membre du Panel de Haut Niveau de l’Union Africaine pour la Science, la Technologie et l’Innovation

Articles suivants

Articles précédents

Lire aussi

Dépêches

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
dimanche
17 décembre 2017
Lomé 27°C (à 22h)